Fruit à l’honneur : la pièce montée


Recettes / dimanche, juin 14th, 2020

« Il y a un âge où le bruit plaît plus que la musique, et l’acidité des fruits verts plus que la saveur des fruits mûrs. »

Louis Veuillot (1813-1883), homme de lettres français.

Fruit à l’honneur : la pièce montée de pastèque (et ce qui m’a mené à cela).

Je suis tombée récemment sur une photo de ma fille toute apprêtée, chaussant les beaux souliers à talons de maman. Princesse le temps d’un après-midi…

C’est ainsi que le temps passe, il me semblait pourtant que ce temps-là n’était pas si lointain… Ma princesse, devenue grande à présent et pour qui les chaussures de maman sont désormais trop petites, entre clairement dans l’adolescence avec son lot de réjouissances et de changements.  

« On peut grandir et même vieillir, mais pour sa maman on est toujours un petit enfant. » Mark Twain. N’aie crainte, ma chérie, tu seras toujours mon bébé ! 😉 

Je me suis dit que pour une princesse il ne fallait pas moins qu’une pièce montée (ben oui, rien n’est trop beau) ! Me voilà donc parti dans l’improvisation d’une sculpture dans des pastèques (qu’est ce que l’on ne ferait pas !)

L’exercice n’est ni long, ni compliqué, il suffit simplement de bien manier le couteau (maladroit s’abstenir) et d’avoir un peu d’imagination. J’oubliais, il faut aussi quelques pics pour faire tenir tout ça.

fruit à l'honneur : la pastèque

Fruit à l’honneur : la pièce montée de pastèque

fruits à l'honneur : la pastèque
Quelque découpes à l’emporte-pièce et une petite nuance de couleur avec le blanc et le vert de la pastèque.

Si la pièce n’est pas parfaite, j’ai tout de même pris du plaisir et trouvé de l’amusement à le faire !

C’est un fruit généralement apprécié des enfants et très hydratant. Il m’inspire beaucoup, j’ai d’ailleurs fait une pizza de pastèque qui fait fureur aux anniversaires d’été.

Si la pastèque est un fruit sucré, rappelons que le sucre contenu dans les fruits n’a rien à voir avec le sucre raffiné des produits transformés. L’assimilation et l’incidence physiologique qui découle de la consommation de ces deux différents sucres, ne sont pas comparables. En effet, les fruits entiers sont riches en eau, vitamines, minéraux, fibres et antioxydants qui représentent autant de nutriments dont le corps a besoin pour se développer et rester en bonne santé. Le sucre raffiné ne contient pas toutes ces propriétés, bien au contraire (voir mon article sur le sucre ici.)

Vous l’aurez compris, nous n’avons plus de complexe à savourer ce que Dame Nature nous propose, la pièce montée ne fera pas long feu !

fruit à l'honneur : la pastèque

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *